La Seconde Guerre Mondiale (1939-1945)


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 opération zitadelle

Aller en bas 
AuteurMessage
patton65
Sergent-Chef
Sergent-Chef
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 30
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: opération zitadelle   Dim 29 Oct - 14:41

La bataille de Koursk, en juillet 1943, nom de code Opération Zitadelle pour la Oberkommando der Wehrmacht, est une des batailles décisives de la Seconde Guerre mondiale. Elle constitue la dernière tentative des forces allemandes, pour reprendre l'initiative sur le front oriental, contre l'armée rouge, en essayant de détruire les forces soviétiques qui formaient un saillant autour de cette ville ukrainienne. Bien qu'ayant engagé le meilleur de ses forces, la Wehrmacht se heurta à une défense solide et bien organisée des soviétiques, qu'elle ne réussit pas à percer et subit de lourdes pertes. L'armée rouge, bien qu'ayant elle aussi beaucoup souffert, disposait de réserves stratégiques, et elle pu alors lancer deux contre-offensives, de part et d'autre du saillant, l' opération Koutousov et l'opération Polkovodets Rumyantsev. Non seulement, ces contre-attaques rejetèrent la Wehrmacht sur ses lignes de départ, mais elles permirent la prise des deux villes stratégiquement importantes, Orel et Kharkov. Suite à cette bataille, la Wehrmacht ne reprit plus jamais l'offensive sur le front de l'est, subissant dès lors une poussée continue qui allait ammener l'armée rouge jusqu'à Berlin. La bataille de Koursk constitue la plus grande bataille de chars de la Seconde Guerre mondiale et de l'histoire

L'opération Zitadelle

Après quatre mois de préparation, le 4 juillet 1943, les Allemands déclenchent les premiers combats sur le flancs sud du saillant, en attaquant les avant-postes soviétiques pour préparer l'assaut général du lendemain. Ceux-ci étant situés sur des petites collines, ayant des vues sur les zones de rassemblement des unités allemandes, toute possibilité de surprise était exclue. Le IIIe Panzerkorps du général Hoth attaqua les positions autour de Zavidovka. La Panzergrenadier-Division Großdeutschland, appuyée par 3 Panzer-Division, attaqua Butovo sous une pluie torrentielle alors que la 11e Panzer-Division faisait mouvement sur les hauteurs autour de la ville. À l'ouest de Butovo, la Großdeutschland et la 3e Panzer rencontrèrent une résistance archarnée des soviétiques et ne sécurisèrent pas leurs objectifs avant minuit. Le IIe SS-Panzerkorps attaqua les postes d'observation avancés et rencontra lui aussi une défense solide qui nécéssita de réduire les bunkers, au lance-flamme. Sur le flanc nord, en cours d'après-midi, les Junkers Ju 87 Stuka bombardèrent pendant dix minutes une portion du front de trois kilomètres. Leur action fut alors suivie par un tir de préparation massif d'artillerie.

À 22h30, l'Armée rouge déclencha un tir d'artillerie massif pour essayer de désorganiser l'attaque allemande. Sur le flanc nord, cette opération visant l'artillerie adverse sera particulièrement efficace puisque près de la moitié de l'artillerie allemande sera touchée par le tir de contre-batterie mais aura une influence bien moindre le lendemain. Au sud, Joukov reconnaîtra par la suite que le tir fut déclenché trop tôt, manquant en grande partie les unités allemandes d'infanterie et de blindés visées car pas encore sorties de leur zones de regroupement à l'arrière. Les pertes allemandes seront donc faibles mais la contre-préparation soviétique provoquera néanmoins un retard de quelques heures dans le déploiement des troupes allemandes et donc de l'attaque.


La vraie bataille débuta le lendemain. La VVS attaqua massivement les bases de la Luftwaffe dans la zone, pour la contrer dans sa tactique habituelle d'obtention de la supériorité aérienne. Les quelques heures suivantes peuvent être probablement considérées commme le plus grand combat aérien de l'Histoire. La Luftwaffe se défendit avec succès et perdit très peu de son pouvoir offensif, ce qu'on ne peut pas dire des avions, car les pertes matérielles étaitent sévères. Mais à partir de ce moment, sa maîtrise du ciel fut fortement contestée et elle ne put balayer sa rivale, dans le ciel au dessus du champ de bataille. Balayage massif étant échoué.

plus d'info http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Koursk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fullmetalandnaruto.darkbb.com/index.htm
 
opération zitadelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aufklärung! Operation Zitadelle, 1943
» Opération BLACK OPS
» Libération de Metz, par la 1e demi-brigade (8e,16e,30e BCP)
» mélange de génération
» [émission TV] Opération Frisson c'est fini

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Seconde Guerre Mondiale (1939-1945) :: Les différents fronts sur le globe :: Le Front de l'Est-
Sauter vers: